Auteur: Numéro 1
Date de publication: Jeudi, 17 mai, 2012 - 10:04

Laurent Louis est député au parlement Belge et y représente le parti MLD qu'il a fondé. Il s'est engagé dans un combat radical contre les réseaux pédophiles et la corruption politique en Belgique.

Récemment il a publié les photos et le rapport de la première autopsie de l'affaire "Julie et Melissa", une des affaires de pédophilie les plus importante en Belgique, son site a été bloqué par le gouvernement Belge dans l'heure suite à ces publications: Article complet

Il le dit lui même "Je suis en train de me suicidé politiquement au nom de la vérité"

On peut saluer son immense courage.

Signez la pétition pour soutenir Laurent Louis à dénoncer les réseaux pédophiles et la corruption politique en Belgique

Voir la vidéo
Auteur: Numéro 1
Date de publication: Mardi, 24 avril, 2012 - 12:50

Article du réseau voltaire mis en vidéo par un internaute.

Cette vidéo met en lumière le réseau relationnel et le parcours politique de Nicolas Sarkozy. Choquant et révélateur.

Voir la vidéo
Auteur: Numéro 1
Date de publication: Lundi, 5 mars, 2012 - 15:50

Discours très ému, au bord des larmes de Valdimir poutine le soir de son élection en mars 2012. Impressionnant de voir et de sentir toute sa volonté et son amour pour sa patrie, la grande Russie. Sans aucun doute, c'est un vrai homme d'état qui contera beaucoup sur la scène politique internationale dans les 6 prochaines années.

Voir la vidéo
Auteur: Numéro 1
Date de publication: Mercredi, 7 décembre, 2011 - 21:23

François ASSELINEAU est né le 14 septembre 1957 à Paris. Bachelier scientifique, il a été reçu au concours d’entrée à l’ENA à l’issue de son service national en 1982. Sorti deuxième de la voie d’administration économique en 1985 (Promotion Léonard de Vinci), il a choisi le grand Corps de l’Inspection générale des finances.

Le 25 mars 2007, jour du 50ème anniversaire du Traité de Rome, il a décidé de créer un nouveau mouvement politique, l’Union Populaire Républicaine (UPR), dont le but essentiel est de faire sortir la France des traités européens, sereinement, unilatéralement, démocratiquement et conformément au droit international. Cette rupture décisive – que l’UPR est le seul mouvement à proposer clairement – est la clé pour redonner du sens à notre démocratie et à la République, pour relancer l’économie, protéger nos acquis sociaux, dégager la France de l’Empire qui l’asservit et nous opposer aux dérives guerrières du choc des civilisations. L’UPR invite en conséquence tous les Français de bonne volonté à se rassembler, en mettant provisoirement de côté le clivage droite/centre/gauche, le temps de récupérer, tous ensemble, la plénitude de notre souveraineté et de notre démocratie.

Marié et père de deux enfants, François Asselineau est aussi un globe-trotter impénitent qui s’est déjà rendu dans 85 pays du monde sur les 5 continents. En particulier passionné d’Asie et d’Océanie, il a vécu au Japon et parle le japonais.

Source: noslibertes.org
Voir la vidéo
Auteur: Numéro 1
Date de publication: Lundi, 5 décembre, 2011 - 11:14

Universitaire africaniste, Bernard Lugan aborde les questions africaines sur la longue durée en partant du réel, à savoir la Terre et les Hommes. Pour lui, il convient de parler des Afriques et non de l’Afrique, et des Africains, donc des peuples et des ethnies, et non de l’Africain, terme aussi vague que réducteur.

Après plus de trente années d’expériences de terrain et d’enseignement universitaire en Afrique, il fut notamment professeur durant dix ans à l’université nationale du Rwanda, il mène actuellement des activités multiples : édition d’une revue africaniste diffusée par internet , direction d’un séminaire au CID (Ecole de Guerre), conseil auprès de sociétés impliquées en Afrique. Il est également expert pour l’ONU auprès du TPIR (Tribunal International pour le Rwanda) qui siège à Arusha, en Tanzanie.

Voir la vidéo
Auteur: Numéro 1
Date de publication: Mercredi, 23 novembre, 2011 - 14:49

Pierre Hillard est docteur en science politique et professeur de relations internationales à l'École supérieure du commerce extérieur (ESCE). C'est un acteur majeur de l'information alternative sur le web.

Dans cette entrevue récente datant du 19 novembre 2011 organisé par Action familiale et scolaire, Pierre Hillard nous expose les récents avancements du mondialisme à travers le remaniement du gouvernement italien après la démission récente de Silvio Berlusconi.

Mario Monti, le nouveau premier ministre a été membre du comité de direction du Bilderberg, président de la trilatéral Europe, conseillé de Goldman Sachs.

Hillard nous expose aussi les profils des ministres italiens que Monti à récemment mis en place en entrant au gouvernement: ils sont tous liés au projet mondialiste. On constate que maintenant, l'Italie est maintenant pieds et poings liés par les agents mondialistes.

Voir la vidéo
Auteur: Numéro 1
Date de publication: Lundi, 24 octobre, 2011 - 11:21

Depuis cinq ans, un vent de liberté souffle sur les pays de l'ancien bloc soviétique.

Après la Serbie en 2000, la Géorgie en 2003, l'Ukraine en 2004 et le Kirghizistan en 2005, la Biélorussie sera-t-elle à son tour tentée par la démocratie ? Comment ces révolutions non violentes ont-elles démarré ?

Manon Loizeau a enquêté plusieurs mois pour retrouver ceux qui se cachent dans l'ombre de cette conquête de l'Est. Elle met en évidence des réseaux financés par les Américains, pour qui ce n'est évidement pas de l'ingérence mais la démocratie en marche.Dans la lutte de pouvoir américano-russe.

Ce documentaire s'appelle "États-Unis : à la conquête de l'est" et a été réalisé en 2005.

Voir la vidéo
Auteur: Numéro 1
Date de publication: Dimanche, 17 juillet, 2011 - 18:27

Dans les années 1970, des anarchistes français luttèrent avec leurs camarades catalans contre l'Espagne franquiste finissante. Pour financer leurs actions subversives, ils multiplièrent hold-up et braquages de banques. Au milieu des années 1980, certains de ces "libertaires" passèrent à l'action – directe – anti-capitaliste en revendiquant l'assassinat de patrons comme celui de Renault. D'autres refusèrent catégoriquement de recourir à ce type de violence, sans toujours se désolidariser de leurs anciens compagnons de lutte. À l'heure où tant d'ex-soixante-huitards accèdent au pouvoir en reniant leurs engagements passés, ces rebelles prétendent avoir mis en conformité leurs convictions et leurs actes, et quelquefois le payent, comme Jean-Marc Rouillan, de longues années de prison. Ce film ouvre le débat sur la légitimité de la violence et la fidélité des choix politiques », présentation du film par Pierre Carles

Voir la vidéo
Auteur: Numéro 1
Date de publication: Mercredi, 13 avril, 2011 - 08:00

Zbigniew Kazimierz Brzezinski est né le 28 mars 1928 à Varsovie en Pologne, c'est un politologue américain.

C'est homme de l'ombre impitoyable, peu connu du grand public a eu et a encore malgré son âge une énorme influence sur la politique des étas-unis depuis les années 60. Il fait partie actuellement de l'administration Obama.

On retiendra sa maxime:

Contrôler la nourriture pour contrôler les peuples, Contrôler l'energie pour contrôler les nations, Contrôler la monaie pour contrôler le monde.

Voir la vidéo
Auteur: Numéro 1
Date de publication: Samedi, 2 avril, 2011 - 09:36

À travers les réflexions et les analyses de plusieurs intellectuels de renom, ce documentaire trace un portrait de l’idéologie néolibérale et examine les différents mécanismes mis à l’oeuvre pour en imposer mondialement les diktats
Déréglementer, réduire la taille de l’État, privatiser, limiter l’inflation plutôt que le chômage, bref financiariser et dépolitiser l’économie: les différents dogmes de cette pensée prêt-à-porter sont bien connus. Et s’ils s’immiscent lentement dans nos consciences c’est qu’ils sont diffusés à travers un vaste et inextricable réseau de propagande
De fait, depuis la fondation de la Société du Mont Pèlerin, en 1947, les instituts de recherche néolibéraux, ces think tanks financés par des transnationales et des grandes fortunes, propagent inlassablement la pensée néolibérale au sein des universités, dans les médias, auprès des parlementaires, etc.

Voir la vidéo