Syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles ou le scandale agrochimique

L'ampleur de ce phénomène devient épidémique. certaines études en cours ne permettent à ce jour que de supposer une synergie entre plusieurs causes, mais la presque totalité de ces études sont bien sûr financées par le secteur agrochimique qui ne se mettra évidement jamais en cause.

Ce syndrome est jugé très préoccupant par les apiculteurs, mais aussi par de nombreux écologues, économistes et experts en raison de l'importance économique et écologique de l'abeille en tant que pollinisatrice. L'abeille est généralement considérée comme une « sentinelle » bioindicatrice de l'état de l'environnement, en raison de sa présence presque partout sur terre, de sa capacité à collecter via le pollen et le nectar des doses infimes de polluants et de ce qu'elle soit facile à capturer (pour l'abeille domestique). De ce fait, le syndrome qui la touche alarme également les chercheurs.

En vérite, il n'y a pas de mystère dans ces disparitions, elles viennent des pesticides, insecticides, OGM, biocides de l'industrie agrochimique comme BASF, Monsanto, syngeta avec des produits comme le karate k, le gaucho. Ceci a été vérifié par les apiculteur et des recherches indépendantes d'association.

Ces technologies ne sont même pas nécessaire, il existe des solutions naturelles. Découvrez dans cet excellent documentaire ce qu'il en est exactement de ces problématiques.

Publier un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.